• Charley Sophrologue

Prendre soin de soi pour dépasser les conséquences de la pandémie.

Des enfants qui ne veulent plus vivre, qui demandent en larmes quand tout cela va s’arrêter. Des personnes âgées coupées de leur proches, de la vie, qui ne trouve plus d’intérêt à se battre. Des adultes, des adolescents en dépression, ayant des idées noires… Le manque de sport, de chaleur humaine, de réconfort, de sourire, de liberté, la perte de repères, l’inactivité, la peur du lendemain, l’incertitude de l’avenir.

« Combien sont ces Français qui ont traversé la crise sanitaire et qui finalement se sont effondrés, broyés par les conséquences de la pandémie ? Des entrées en dépression de plus en plus nombreuses, des séjours à l'hôpital également. Des gens ordinaires sans antécédent, des jeunes aussi, basculent, s'alarment les psychiatres. Les deux confinements, le chômage partiel, l’absence de loisirs, de sport, de sorties, de voyages, etc. »

Les personnes ont besoin de liens, de proximité, de rire, de bouger, de faire du sport, de s'oxygéner, d'être libre.

« Nous constatons des difficultés face à l’absence de lien social, les gens nous parlent de leur isolement, de leur ennui, de leur lassitude, de leur incapacité à se projeter dans l’avenir puisque nous sommes face à de nombreuses inconnues. »

Nous voyons de plus en plus de personnes, de tout âge se laisser happer par la peur et l’anxiété que peut apporter la vision du monde d’aujourd’hui.

Il est nécessaire de voir les choses autrement, de ne plus se gorger d’informations que l’on a du mal à gérer. Prendre un peu de recul pour éloigner ce négatif de notre esprit et redécouvrir notre monde avec un regard nouveau. Retrouver le regard de notre enfant intérieur, s'émerveillez des petites choses de la vie, des petits bonheurs du quotidien.

Ne nous renfermons pas, ouvrons nous à ce qui nous entoure, aux autres, et nous pourrons apportez la chaleur dans le cœur de ceux qui en ont besoin. Souvent l’impression d’être seul à ressentir ce mal être, la peur d’être jugé, mais aussi l’isolement social nous trompe et nous pousse à garder cela pour nous mêmes, ce qui ne s’exprime pas s’imprime et de nombreux « nœuds » se cristallisent à l’intérieur de nous, développant dans le temps des troubles plus importants voir même des maladies.

Prenez soin de vous ! Que ce soit simplement par vous même, en vous consacrant du temps pour faire des activités qui vous procure du bien-être, en gardant une activité sportive régulière même si ce n’est que pour aller acheter du pain. Prenez le temps de respirer en conscience, de vous remplir d'oxygène, d'apaisement, de bien-être. Si ce n'est pas suffisant, faites vous aider d’un professionnel de santé (psychiatre, médecin), d’un thérapeute, sophrologue, praticien en médecine chinoise, en hypnose, en shiatsu, etc... La diversité ne manque pas et vous permettra de trouver la méthode qui vous convient.

Je reste, bien évidement disponible et à votre écoute par mail ou directement par téléphone.

Courage, espoir, motivation, amour à tous 🙏☀️❤️

Vous pouvez trouver un temps d'écoute et de pratique pendant cette période difficile, grâce à la mobilisation de nombreux professionnels dont je fais partie.

http://sos-soutienpsy.fr/

Vous pouvez également découvrir la sophrologie sur YouTube

https://www.youtube.com/watch?v=f3HGIbDszXE

https://www.youtube.com/watch?v=_tXDKjFYJ_U

« N'oubliez pas d'être le changement que vous voulez voir en ce monde… »

Sources d'informations : France Inter , enfance et libertés


Sophrologie à distance - Téléconsultation

Sophrologie à domicile

Grasse - Mouans-Sartoux - Mougins - Mandelieu - Cannes - Antibes - Nice - Saint-Raphaël ⠀

Sophrologie en cabinet

Sur rendez-vous du lundi au samedi

67 avenue de la libération 06130 Grasse

charley.breuille@hotmail.fr | Tel: 06.58.32.74.37



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout