top of page

La mémoire traumatique n'est pas une spirale infinie.


Les traumatismes non résolu, une ombre sur notre vie


Lorsqu'un événement menace notre intégrité, qu'il soit réel, potentiel ou imaginaire, il peut engendrer un traumatisme. Cette intégrité peut concerner notre physique, notre morale, notre mental ou nos émotions.


Une jeune femme partage son expérience traumatique :

Quand j'étais enfant et à peine capable de marcher, j'ai cherché mon père pendant de longues minutes, alors qu'il me filmait de dos, hors de ma vue. J'ai vécu une détresse profonde.

Cette situation lui a donné l'impression d'être abandonnée à son sort, à un âge où elle était incapable de se débrouiller seule. Elle a vécu une détresse profonde, où la possibilité de danger mortel était bien présente.


Face à un événement traumatique, une personne est confrontée à une peur absolue : la crainte de la mort, qu'elle soit la sienne ou celle d'autrui (car être témoin d'un événement traumatisant, même via des images diffusées à distance, peut laisser des séquelles, comme les images d'attentats par exemple).


Cette peur de la mort est accompagnée d'un sentiment d'impuissance, de terreur, de détresse, d'effroi, de solitude, voire d'abandon.


En raison de la nature traumatique de l'événement, le cerveau ne parvient pas à assimiler ce qu'il se passe. Il déclenche alors des réactions instinctives de survie, comme la lutte, la fuite ou la fameuse sidération évoquée par de nombreuses victimes.

Il peut arriver que ces réactions de survie persistent même une fois l'événement terminé.


Les traumatismes peuvent découler de violences sexuelles, d'agressions physiques, de conflits armés, de violences psychologiques ou verbales, de harcèlement, mais aussi de remarques sexistes ou racistes, etc.


Il y a des blancs complets dans certaines années que j'ai vécues. Ma thérapeute dit que notre esprit efface les traumatismes pour nous aider à avancer. Mais chacune de mes expériences est mémorisée dans ma chair. Même si mon esprit oublie, mon corps se rappelle. Mon corps est la cartographie de ma vie. Mon corps porte ce qu'il a traversé. Mon corps envoie des signaux d'alarme quand il pense que le danger arrive, et soudain les petits démons affamés de mon passé sortent en furie de ma chair en criant : "Ne nous oublie pas, n'essaie plus jamais de nous abandonner." Rupi Kaur

Notre esprit peut parfois occulter des expériences douloureuses pour protéger notre bien-être mental, mais notre corps conserve toujours la mémoire physique et émotionnelle de ces expériences.


Chaque expérience, qu'elle soit positive ou négative, laisse une trace indélébile sur notre corps. Chaque marque, chaque cicatrice, physique ou émotionnelle, raconte une partie de notre histoire personnelle.


Les signaux d'alarme envoyés par le corps reflètent la manière dont les traumatismes passés peuvent avoir un impact sur notre état de stress et notre réaction face aux situations qui ressemblent à celles ayant causé ces traumatismes.


Ces émotions et ces souvenirs douloureux peuvent surgir de manière imprévisible, même lorsque la mémoire consciente les a enfouis.


Il est donc important de travailler sur la guérison et la compréhension de soi pour apprendre à gérer ces souvenirs et émotions, afin de trouver un équilibre mental et émotionnel plus sain. la mémoire traumatique n'est pas une spirale infinie.



Les traumatismes non résolus


Ce sont des expériences douloureuses ou traumatisantes du passé qui n'ont pas été entièrement traitées sur le plan émotionnel.


Lorsque nous vivons un événement traumatique, il peut arriver que le lien entre le présent et le passé ne se forme pas correctement. Les sensations liées à cet événement persistent, même si elles sont déconnectées de la réalité.

Ainsi, le présent peut être envahi par des émotions qui ne sont plus en phase avec le contexte actuel, mais qui sont toujours vécues et ressenties comme telles.


Ces émotions négatives, souvent inconscientes, perdurent et surgissent de manière imprévisible, entraînant anxiété, douleur, dépression, colère ou tristesse.

Ces émotions non résolues agissent comme une ombre, obscurcissant notre capacité à ressentir joie, satisfaction et bien-être.


Les traumatismes non résolus exercent une influence majeure sur nos schémas de pensée et de comportement. Ils peuvent engendrer des croyances limitantes vis-à-vis de nous-mêmes et du monde qui nous entoure.


Par exemple, quelqu'un ayant été harcelé à l'école pourrait développer une croyance profonde en son absence de valeur et digne d'amour, impactant ainsi ses relations et sa confiance à l'âge adulte.


Ces croyances limitantes peuvent également façonner nos comportements, nous poussant à éviter certaines situations, à saboter nos opportunités ou à reproduire des schémas destructeurs.


Par exemple, une personne ayant vécu un traumatisme lié à l'abandon pourrait avoir tendance à s'isoler émotionnellement pour éviter de revivre cette douleur.


Plongez au cœur de l'exploration intérieure


En comprenant comment les traumatismes non résolus influencent nos schémas de pensée et de comportement, nous pouvons saisir l'importance de les résoudre pour notre bien-être global.


Cela ouvre la voie à des approches telles que l'hypnose ou bien l'hypnose régressive spirituelle, qui peuvent aider à explorer ces traumatismes en profondeur et trouver des moyens de guérison.


Revivre ces moments sous hypnose ouvre une porte longtemps verrouillée. Une porte derrière laquelle réside la libération émotionnelle. C'est une catharsis, une libération profonde des émotions enfouies depuis si longtemps.


En libérant ces blocages, en reconfigurant vos schémas de pensée et de comportement, les retombées ne se limitent pas à vous. Elles rayonnent dans vos interactions avec les autres. Vous vous alignez avec votre essence, ce qui se traduit par une communication plus claire, des relations plus harmonieuses.

La transformation intérieure se reflète dans vos échanges avec le monde extérieur, créant des liens authentiques et profonds.


Gardez à l'esprit que la mémoire traumatique n'est pas une fatalité.


Avec le soutien approprié, la thérapie et le temps, il est possible de travailler à surmonter ses séquelles et redécouvrir un quotidien équilibré et épanouissant.

Les chaînes ne doivent pas être votre seule réalité, car des méthodes de traitement et de guérison existent.

Le processus de guérison peut varier d'une personne à l'autre, mais chercher de l'aide en cas de tourmente est crucial.


En plus des voies médicales et psychologiques, des pratiques alternatives comme l'hypnose, l'hypnose régressive spirituelle ou la sophrologie peuvent accompagner, sans se substituer aux avis et traitements médicaux professionnels recommandés.


Vous n'êtes pas les ténèbres que vous avez endurées. Vous êtes la lumière qui a refusé de se rendre.


Pour aller plus loin, retrouvez des astuces et exercices :

𝑃𝑜𝑢𝑟 𝑒𝑛 𝑠𝑎𝑣𝑜𝑖𝑟 𝑝𝑙𝑢𝑠, 𝑗𝑒 𝑣𝑜𝑢𝑠 𝑖𝑛𝑣𝑖𝑡𝑒 𝑎̀ 𝑣𝑖𝑠𝑖𝑡𝑒𝑟 𝑚𝑜𝑛 𝑠𝑖𝑡𝑒 𝑖𝑛𝑡𝑒𝑟𝑛𝑒𝑡 www.sophrologieriviera.com ou à prendre contact directement avec moi par téléphone ou email. Charley BREUILLE Sophrologue et praticienne en Hypnose charley.breuille@hotmail.fr 06.58.32.74.37






10 vues0 commentaire

Comments


bottom of page